Jean-Guy Paquin

jgpaquin47@gmail.com

 

A propos de l’auteur

 

Jean-Guy Paquin est originaire de l’île de Hull, à Gatineau. Membre fondateur de l'Association des auteurs et auteures de l'Outaouais et président en 1986-87, il a fait ses études en littérature française à l'Université Laval. Poète invité au récital Voix de Paix à la Chapelle historique du Bon-Pasteur à Montréal et à la Nuit de poésie du salon du livre de l’Outaouais, il rassemble des poètes autour du collectif Huit poèmes infiniment – Prix littéraire de l'Outaouais en 1984. Ces enfants qui font peur aux hommes est finaliste au Prix littéraire Le Droit en 1997. Éditeur de La 7e Ouest et Le groupe 7 plus 1, il initie et anime les Soupers de la librairie et les récitals de poésie Nuit des grenouilles mugissantes.

 

Son travail de mise à jour du patrimoine et d’organisateur culturel dans la Petite-Nation lui vaut le Prix Jacques-Lamarche en 2001. Conférencier invité à parler des Premières Nations qui ont occupé le territoire de la Petite-Nation, concepteur des circuits d’interprétation historique de Chénéville, de Lac-Simon et de Duhamel, il co-édite avec le poète Gaëtan Dostie l’anthologie Albert Ferland, 1842 – 1943, Du pays de Canard Blanc Wâbininicib au plateau Mont-Royal. Il renoue avec le récit en publiant Le pays de Canard Blanc et Au pays des Weskarinis, deux livres illustrés de documents d’archives qui font entendre la voix des gens de chez nous.

 

cliquer pour visionner ou télécharger

la BIBLIOGRAPHIE

Le pays de Canard Blanc (épuisé)

 

« Venez vous balader avec moi au Pays de Canard Blanc, semble nous lancer un Jean-Guy Paquin enthousiaste et attachant. Nous saluerons au passage un grand créateur contemporain, Jean-Paul Filion, et son père violoneux Poléon le Noir, né à la baie de l’Ours. Nous lèverons notre chapeau lorsque nous croiserons le poète Robert Choquette au lac Simon. Nous remonterons avec respect la mémoire de l’homme-lièvre inscrite dans la pierre du rocher Manitou. Nous entrerons dans l’imaginaire de la Petite-Nation, avec le légendaire serpent de la baie Yelle. Nous verrons défiler les Algonquins Simon Kanawato, Wabishib Canard Blanc et leur lignée qui ont vu les Blancs aventuriers arriver, défricher, coloniser cette terre jusque-là vierge. Nous marcherons dans les traces des bâtisseurs, notamment celles du fils Bouchette qui arpenta le canton de Hartwell où s’élèvent aujourd’hui Lac-Simon, Chénéville, Montpellier. L’un d’eux, plus particulièrement, Hercule Chéné, dont l’année 2004 aura marqué le centième anniversaire du décès, nous fera revivre les moments-clés de la fondation de Chénéville. » Pierre Bernier

 

Au pays des Weskarinis

 

Comment imaginer de nos jours le paysage agricole, les bâtiments de ferme aux abords du lac, les champs autrefois cultivés au lieu de la forêt ? En feuilletant les albums des familles d’ici, des photos de canots d’écorce sur le lac m’ont lancé sur la piste d’Hyacinthe Canard Blanc. Et l’héritage des premiers occupants s’est imposé. Aujourd’hui, j’ai les mains pleines de la mémoire des vieux d’ici. Ce mot dans la bouche de Jean-Paul Filion quand il parle des violoneux qui font chanter les cordes qu’il apprivoise. Et celui de Dolorès Guindon qui dit mémère en posant les yeux sur la photo de Louise Simon. Il suffit d’un visage pour éclairer le monde, pour l’humaniser. Celui de Gérard Bernard qui fait nager dans mes yeux le canot qui s’envole dans les airs. Et celui de Lyette Fournier qui donne vie aux canots d’écorce miniatures pendus aux branches des arbres et qui virevoltent dans un nuage de poussière quand passe une auto sur le chemin du lac Gagnon.

 

Le nom des lieux nous ouvre au réservoir de la mémoire collective. Il cache parfois une légende qui explique comment le monde nous est révélé.

 

 

Dernière mise à jour : décembre 2016

 

Pour commander le livre

Au pays des Weskarinis

Écrivez à

 

jgpaquin47@gmail.com

 

 

© Droits d’auteur

La loi sur les droits d’auteur visant à assurer la propriété intellectuelle protège le contenu du site. Pour toute utilisation ou reproduction des données, des renseignements ou des éléments contenus dans le site, veuillez en indiquer clairement la provenance.